riley & scott mk3c ascott collection 57.jpg

2003 RILEY & SCOTT MKIIIC LMP900

  • Championne Endurance Racing Legends en 2022

  • Une LMP900 pour gagner Le Mans Classic et le Championnat Endurance Racing Legends

  • American Le Mans Series, les 24 heures du Mans et les 1000 km du Mans en 2003

  • Préparée et entretenue au plus haut niveau par ScottSport

  • Eligible à nombreuses courses historiques dont Gulf Historic, Masters Endurance Legends, Endurance Racing Legends by Peter Auto et Le Mans Classic

ELIGIBILITE

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

ENDURANCE RACING LEGENDS by PETER AUTO

LE MANS CLASSIC

LE MANS 24 HOURS SUPPORT RACE

MASTERS ENDURANCE LEGENDS

GULF CLASSIC

MASTERS ENDURANCE LEGENDS USA

SEBRING CLASSIC 12 HOUR by HSR

DAYTONA CLASSIC 24 HOUR by HSR

ROLEX MONTEREY MOTORSPOSTS REUNION

Marque

RILEY & SCOTT

Modèle

MKIIIC LMP900

Année

2003

No de châssis

005

Châssis

TUBULAIRE ACIER ET CARBONE

Carrosserie

CARBONE

Direction

ASSISTÉE ET RÉGLABLE

Freins

CARBONE ou ACIER (les 2 sont disponibles)

Moteur

ELAN 8 CYLINDRES 6 LITRES Traction control

Puissance

620 CH. @ 6 700 T/MIN avec les restricteurs

Boite de vitesse

XTRAC Séquentielle 6 vitesses & PADDLE-SHIFT 

Poids

920 KG

La Riley & Scott MKIII C succède à la MKIII qui avait vu le jour en 1995 et qui était la principale concurrente de la Ferrari 333 SP. L’idée n’est pas de faire évoluer la MKIII mais plutôt de créer une toute nouvelle voiture en utilisant, bien entendu l’expérience accumulée lors de la conception la Cadillac Northstar LMP pour General Motors en 2000.

Le châssis est conçu en acier avec des inserts en carbone. Il est beaucoup plus rigide que celui de la MKIII : Lors du lancement de la MKIIIC, Bill Riley indiquait qu’il était 40% plus rigide que celui de la MKIII. Extérieurement, des évolutions majeures se font jour. Conformément à la réglementation LMP900, l’arceau de protection ne court plus sur toute la largeur du cockpit, mais il est présent seulement derrière le pilote. Il est repris directement de la Northstar LMP. L'avant du poste de pilotage a également été repensé, avec un pare-brise aérodynamique ajouté immédiatement devant le pilote.

La face avant, plus plongeante, est aussi plus arrondie. Les entrées d’air du radiateur sont conçues pour couvrir toute la largeur du nez, tout en étant plus minces.

Les ailes avant sont bien moins strictes et droites, les feux avant sont repensés et repositionnés plus haut, pour intégrer quatre phares (contre deux auparavant). La conduite de l’air est bien mieux gérée, l’aérodynamisme est optimisé et la MKIIIC bénéficie de beaucoup plus d’appuis à haute vitesse.

Mécaniquement, la transmission de la MKIII C marque une nette amélioration en comparaison avec la MKIII. Une nouvelle boîte de vitesses à 6 rapports (construite par X-Trac) est présente. Un système de changement de vitesse à commande pneumatique développé par Megaline activé par des palettes derrière le volant (plutôt que par un levier de vitesses traditionnel) permet d’optimiser le passage des rapports. La motorisation est confiée à Elan qui équipe les très efficaces Panoz. Les freins sont désormais en carbone. 

 

La MKIIIC a été étudié et validée par les ingénieurs Audi 

Preuve du sérieux du projet MKIII C, Audi avait espionné le constructeur américain. En effet, un châssis avait été récupéré par la marque aux anneaux, qui l’a étudié dans sa propre soufflerie. En l’étudiant dans les moindres détails, les ingénieurs d’Ingolstadt ont vu que les américains avaient fait du bon travail. Une concurrente qui avait du potentiel, au point de susciter la curiosité plus que poussée d’Audi. 

La Riley & Scott MKIIIC sur le podium aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring 

Les résultats ne se font pas attendre, en 2002 le châssis #04 engagé par Riley & Scott termine 2ème aux 24 Heures de Daytona et 3ème aux 12 Heures de Sebring. Lors des 24 Heures du Mans, elle se qualifie en 16ème position alors qu’elle roulait avec des pneus Good Year, ce qui n’était pas du tout un gage de vitesse comme nous le verrons l’année suivante…

Au total, cinq MKIII C sont assemblées. Quatre seulement furent engagées en compétition, le châssis #03 étant celui du crash-test FIA.

Le châssis #005 proposé à la vente et faisant partie de la Collection Ascott est le dernier châssis assemblé par Riley & Scott et engagée comme voiture officielle par Riley & Scott en 2003. 

 
Riley & Scott MKIII C #005 : l’ultime Riley & Scott MK3C

En 2003, Jim Matthews qui courrait déjà sur la voiture officielle de 2002 (le châssis #04) est toujours le pilier du team Riley & Scott officiel. La voiture sera engagée en American Le Mans Series (ALMS), et aux 24 Heures du Mans. Elle a également été engagée lors de la seule épreuve des 1000 kilomètres du Mans en septembre 2003, initiatrice des Le Mans Series. Sa dernière sortie en compétition fut lors des 12 Heures de Sebring 2004. Une courte carrière d’une année.

Cette Riley & Scott MKIIIC s’est fait particulièrement remarquer aux 24 Heures du Mans 2003. Le team a changé de fournisseur de pneu et c’est désormais chaussée de Michelin que la Riley & Scott officielle se présente dans la Sarthe.

Ainsi, lors de la grande semaine des 24 Heures du Mans, Marc Goossens signe un temps exceptionnel de 3’37’’476. L’auto est 7e sur la grille, derrière les Bentley Speed 8, les Audi R8 et une Dome S101. A titre de comparaison, la plus rapide des Audi R8 (la n°10 de Biela, Salo et McCarthy) est en 3’35’’745. La Riley & Scott est à moins de deux secondes de la meilleure Audi R8, une performance qui ne passe pas inaperçue puisque la Riley & Scott MKIII C est ainsi dans le rythme des meilleures LMP900 du moment. Malheusement, le moteur cassera pendant la course contraignant l’équipe à l’abandon.

La voiture victorieuse du Championnat Endurance Racing Legends LMP1B en 2022

Cette Riley & Scott MKIIIC a prouvé depuis qu’elle roule en courses historiques que c’est une voiture pour gagner. A son volant Xavier Micheron, a terminé de nombreuses fois sur le podium. Que cela soit lors de la course de support des 24 Heures du Mans en 2021, en Masters Endurance Legends ou en Endurance Racing Legends cette voiture a toujours figuré dans les voitures de tête. A l’issue de la saison 2022, elle a remporté le Championnat Endurance Racing Legends dans sa catégorie et au scratch. A la fois facile d’entretien et extrêmement bien conçue elle bénéficie d’une excellente préparation par l’équipe Scott Sport et Lap Engineering (Lee Penn).

Cette voiture bénéficie de tous les meilleurs équipements pour aller vite et prendre beaucoup de plaisir à son volant : Un châssis rigide couplé à une charge aérodynamique efficace, un moteur de 620 chevaux contrôlé par un traction control, une boite à vitesse séquentielle à palettes au volant ainsi que des freins en carbone si on le souhaite. 

C’est une opportunité rare d'acquérir une LMP900 idéale pour les courses historiques.

APPELEZ-NOUS : +33 9 67 33 48 43

ECRIVEZ-NOUS

Thank you for your message