porsche 997 gt3 rsr for sale 1.JPG

2007 PORSCHE 997 GT3 RSR

 

Vainqueur du Championnat Endurance Racing Legends GT2B en 2020

Victoire de catégorie dans la course de support des 24 Heures du Mans 2021 

Préparée et entretenue par Porsche Tours

Le moteur de la voiture sort de révision de chez Porsche

Une second moteur sortant lui aussi de révision de chez Porsche

Lot de pièces intéressant pour courir

Un historique de course connu et sans accident

ELIGIBILITE
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

ENDURANCE RACING LEGENDS by PETER AUTO

LE MANS CLASSIC

LE MANS 24 HOURS SUPPORT RACE

MASTERS ENDURANCE LEGENDS

MASTERS ENDURANCE LEGENDS USA

SEBRING CLASSIC 12 HOUR by HSR

DAYTONA CLASSIC 24 HOUR by HSR

ROLEX MONTEREY MOTORSPOSTS REUNION

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
PRIX SUR DEMANDE

Marque

PORSCHE

Modèle

993 GT3 RSR

Année

2007

No de châssis

Châssis

ACIER

Moteur

PORSCHE 3,996 l

Puissance

470 CH. @ 7200 T/MIN

Boite de vitesse

PORSCHE 6 vitesses

Poids

1220 kg

Avec une victoire dès sa première édition des 24 Heures du Mans, la 997 RSR a d’emblée marqué de son empreinte le GT2, devenant une voiture de référence. 75 exemplaires furent produits au total, en prenant en compte toutes les évolutions apportées (la version originale de 2007, puis les « Evo » de 2008, 2011 et 2013). La 997 RSR a succédé à la 996 RSR, et a clairement ouvert la voie aux GT encore plus radicales de Porsche que l’on connaît aujourd’hui que sont les 911 RSR_19 et autres GT3-R. Ascott Collection propose aujourd’hui à la vente le châssis WP0ZZZ99Z7S799917, l’un des premiers à avoir été engagé dès 2007 par une équipe française. Une auto à l’historique de compétition connu et très compétitive en courses historiques : en 2020, elle a remporté le Championnat Endurance Racing Legends GT2B by Peter Auto et elle est en tête du Championnat cette année.

 

La 997 GT3 RSR, la réponse de Porsche à la montée en puissance de Ferrari

Pour faire face à la concurrence rude de Ferrari avec sa F430 GTC en 2006, Porsche se devait de réagir. Les 996 RSR avaient des difficultés à rivaliser, arrivées en fin de développement. C’est ainsi qu’en 2007, une nouvelle génération de Porsche GT faisait son apparition. Le moment était venu de décliner en version compétition la 997, proposée dans les concessions du constructeur depuis 2004 !

La 997 RSR débute en GT2 en 2007, avant de devenir ensuite une animatrice de la catégorie GTE à partir de 2011. La saison 2007 voyait la toute nouvelle 997 RSR débuter aux 12 Heures de Sebring. Pas moins de sept exemplaires étaient présents (avec les équipes Flying Lizard Motorsports, Rahal Letterman Racing, Tafel Racing, Team Trans Sport Racing et FarnbacherLoles Motorsports). En parallèle de cet engouement en American Le Mans Series (ALMS), c’est aussi en FIA GT et en Le Mans Series que des 997 RSR furent engagées. Les équipes fidèles à Porsche comme des structures privées qui n’avaient pas encore couru avec des RSR se tournent vers la machine allemande. Et les succès ne tardaient pas à venir. 

Un exemplaire remportait les 24 Heures du Mans 2007 en catégorie GT2 (équipe IMSA Matmut), offrant au modèle son premier grand succès sur la scène internationale. A peine trois mois après les débuts en compétition, la performance est remarquable face à Ferrari et sa F430 GTC pourtant la référence alors. Le Team Felbermayr-Proton l’emporta encore en Sarthe en 2010, avant que l’équipe IMSA Performance Matmut ne s’impose une dernière fois en 2013 en LMGTE Am (Raymond Narac / Jean-Karl Vernay / Christophe Bourret). La toute dernière 997 vue au Mans le sera en 2015. Neuf années de présence, belle longévité.

La 997 RSR repose sur châssis léger et élargi (basé sur la deuxième génération de la 911 GT3 RS) utilisant des pièces en carbone avec un arceau de sécurité soudé. Les fibres de carbone et le kevlar sont partout, des panneaux de pare-chocs avec spoiler à l’avant, des ailes et revêtements intérieurs de passage de roue en passant par les jupes latérales élargies. Avec 1 220 kg sur la balance, la Porsche embarque un moteur de 3,8 litres de cylindrée et 470 chevaux. La 997 GT3 RSR a reçu une évolution en 2009, qui permet de distinguer extérieurement les premiers modèles des suivants. Le véhicule est reconnaissable à sa nouvelle face avant avec de grandes ouvertures pour le refroidissement et des conduits de ventilation sur le capot avant. L'aérodynamisme a été amélioré et la cylindrée a été portée à 4,0 litres.

Un historique de course connu et sans accident

Animateur depuis le lancement des Le Mans Series de la catégorie LM GT, Thierry Perrier et sa structure Perspective Racing décident de continuer en 2007 à s’engager. Mais la 996-RSR utilisée précédemment est remise au garage. Comme tous les autres concurrents, le français doit basculer sur une nouvelle 997 GT3-RSR. C’est ainsi qu’il passe commande d’un exemplaire avant l’hiver 2006-2007 auprès de Porsche. Parmi les 35 unités produites par l’usine, Thierry Perrier reçoit le châssis WP0ZZZ99Z7S799917. Loin d’être un hasard, ce châssis a été sélectionné par le patron/pilote car il se termine par 917, nombre évocateur dans la galaxie Porsche.

La première course pour la voiture se déroule à Monza. Alors que l’épreuve de 1000 kilomètres est remportée par la Peugeot 908 débutante, la RSR aux couleurs bleues, jaunes et blanches, termine 24e. Anthony Beltoise, Philippe Hesnault et Nigel Smith se relaient à son volant. Lors de la course suivante, disputée à Valence, un problème de transmission ne permet pas à la Porsche #92 (nombre choisi en référence au département des Hauts de Seine) de voir l’arrivée. La voiture termine à la 34eplace au général lors des 1000 kilomètres du Nürburgring. Après une bonne qualification, Anthony Beltoise abime ses gommes au premier freinage à cause d’une balance des freins mal réglée. Repassé par les stands, il repart dernier mais remonte la moitié du peloton. Philippe Hesnault et Nigel Smith vont enchainer des relais solides pour finalement terminer à la 8e place du GT2. Vient ensuite une 28e place à Silverstone avec Rob Barff et Pedro Névoa pour épauler Philippe Hesnault. Enfin, l’ultime course de la saison, à Interlagos, voit Philippe Hesnault, John Hartshorne, Rob Barff et Thierry Perrier lui-même se relayer. 

La voiture ne sera ensuite plus engagée en compétition, à l’exception d’une séance d’essais officielle sur le circuit Bugatti en avril 2009. A cette occasion, 917 a reçu l’upgrade moteur du nouveau modèle. Elle bénéficie ainsi de la nouvelle motorisation de 4,0 litres. En pleine crise économique, et alors que la Journée Test des 24 Heures du Mans sera annulée, une journée dédié aux équipes Le Mans Series qui le souhaitent est organisée sur le « petit » circuit du Mans. La voiture est là, pour aider Philippe Hesnault et Darryl O’Young à préparer leur engagement aux 24 Heures du Mans. En effet, Thierry Perrier s’occupe du support technique de la Porsche 997 RSR #75 Endurance Asia Team, première voiture sous pavillon chinois à participer. Si l’idée était à l’origine d’engager le châssis WP0ZZZ99Z7S799917 au départ des 24 Heures du Mans, cela est rendu impossible par le règlement qui impose la présence d’un système de climatisation. Alors, Thierry Perrier se tourne vers l’équipe Proton Compétition de Christian Ried et c’est le châssis WP0ZZZ99Z7S799918 qui est engagé au Mans. WP0ZZZ99Z7S799917 est bien présent à l’occasion des 24 Heures du Mans, mais sous une tente, à proximité de l’hospitalité de l’équipe. Les deux châssis sont ainsi liés.

Voilà pourquoi l’actuel propriétaire de WP0ZZZ99Z7S799917 a voulu réaliser un clin d’œil à cette période en évoquant la livrée caractéristique de la RSR vue au Mans en 2009 (WP0ZZZ99Z7S799918). Le châssis qui était engagé aux 24 Heures du Mans avait été peint en rouge pour l’occasion avec un dragon stylisé évoquant la culture chinoise. C’est ce dragon réalisé en autocollant sur la peinture blanche de 917, qui évoque donc la voiture sœur engagée au Mans. 

Annoncée au Mans, une participation en Asian Le Mans Series était prévue avec le châssis 917 mais ne vit finalement pas le jour.

15/04/2007 - Monza – Le Mans Series – 24e Anthony Beltoise / Philippe Hesnault / Nigel Smith (n°92)
06/05/2007 - Valence – Le Mans Series – 31e Anthony Beltoise / Philippe Hesnault / Nigel Smith (n°92)
01/07/2007 - Nürburgring – Le Mans Series – 34e Anthony Beltoise / Philippe Hesnault / Nigel Smith (n°92)
01/07/2007 - Silverstone – Le Mans Series – 28e  Philippe Hesnault / Rob Barff / Pedro Névoa (n°92)
01/07/2007 - Interlagos – Le Mans Series – non-classée Philippe Hesnault / John Hartshorne / Rob Barff / Thierry Perrier (n°92)
26/04/2009 – Le Mans– Le Mans Series – 15e Philippe Hesnault / Darryl O’Young (n°75)

Un retour en piste gagnant avec de nombreuses victoires depuis 2020

Acquise début 2020 par son propriétaire actuel, 917 fut préparée au plus haut niveau avec un objectif clair : gagner le Championnat GT2B Endurance Racing Legends de Peter Auto. Cet objectif ambitieux fut atteint dès la première année. En 2021, elle est à nouveau en tête du Championnat et elle s’est emparée de la victoire de catégorie dans la première course de support des 24 Heures du Mans.

L’offre que nous vous proposons est particulièrement intéressante car la voiture est non seulement une voiture pour briguer la victoire de sa catégorie, mais le « package » qui est proposé est unique. La voiture est vendue avec son moteur révisé chez Porsche ainsi qu’un second moteur lui aussi sortant de révision de chez Porsche. Les deux moteurs seront donc à 100% de leur potentiel. La voiture qui bénéficie d’un entretien soigné par le Centre Porsche de Tours est donc vendue révisée. Un lot de pièces intéressantes accompagne cette 997 GT3 RSR.

ascott collection

Phone: +33 9 67 33 48 43

Mobile: +33 6 17 49 42 50

France

© Ascott Collection 2021

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon