wm-march-74s-13.jpg

1974 MARCH 74 S  3-LITRE COSWORTH V8

L'une des deux MARCH 74S propulsée par un Moteur Ford Cosworth DFV 3 litres

Eligible aux USA & au Classic Endurance Racing by Peter Auto

Une voiture rare et compétitive

ELIGIBILITE
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

CLASSIC ENDURANCE RACING by PETER AUTO

DAYTONA CLASSIC 24 HOUR by HSR

ROLEX MONTEREY MOTORSPOSTS REUNION

SEBRING CLASSIC 12 HOUR by HSR

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
PRIX

SUR DEMANDE

Marque

MARCH

Modèle

74S

Année

1974

No de châssis

74S-6

Châssis

MONOCOQUE ALUMINIUM

Carrosserie

FIBRE DE VERRE

Moteur

COSWORTH V8 DFV - 3,0 LITRES

Puissance

470 CH. @ 10 000 T/MIN

Boite de vitesse

HEWLAND DG 500 À 5 VITESSES

Poids

700 KG

Un sport-prototype sur base de F2, une voiture légère et rapide

March Engineering fait partie des constructeurs emblématiques venus du Royaume-Uni, engagé dans la plupart des compétitions automobiles au cours des années 70 et 80. De la Formule Ford au Group C, de la Can-Am à la Formule 1 et la Formule 2, les créations de March et ont été menées par des pilotes de légende tels Chris Amon, Jo Siffert, Niki Lauda, Ronnie Peterson ou Henri Pescarolo. La March 74S fait partie des prototypes construits par le fabricant Britannique. Les exemplaires eurent des carrières internationales, de l’Europe aux États-Unis en passant par le Japon. Seulement  deux March 74S recevront la fameuse motorisation dérivée de la F1, le moteur Ford Cosworth V8. C’est l’un de ces modèles rares, le châssis 74S-06 de cette période particulièrement faste que propose aujourd’hui à la vente Ascott Collection. Une voiture compétitive, capable de décrocher des victoires en Masters Historic Sports Cars, Historic Sportscar Racing aux USA et la série Classic Endurance Racing de Peter Auto.

En marche pour la victoire

Le projet March réunissant Max Mosley, Alan Rees, Graham Coaker et Robin Herd est lancé en 1969. Rapidement, les quatre aux hommes qui disposent chacun de leur propre champ d’expertise se lancent en Formule 3, dès la première année. Puis ils annoncent des programmes clients en F1, F2, F3, mais aussi dans des divisions inférieures comme la Formule Ford, et même un programme en Can-Am, les tout dès 1970. La petite structure ne manque pas d’ambition, et le succès arrive rapidement.

1973 est en réalité un point de rupture, l’aventure F1 est compliquée. Il s’agit de la première année au cours de laquelle la F2 devient plus importante pour March que la F1. Avec les nouvelles règles en place et l’intronisation des moteurs 2,0 litres, March voit là une opportunité de renforcer sa présence dans la catégorie F2. C’est aussi une obligation pour sauver son avenir. Alors, un engagement est signé avec BMW. March s'engage à acheter un certain nombre de moteurs chaque année pour équiper les voitures de clients, tout en pouvant bénéficier à titre exclusif de ces blocs BMW. L’accord porte sur un total de 50 moteurs BMW M12/7.

Les blocs moteurs commandés équipent alors les March 732 (73 pour 1973 et 2 pour F2) en priorité, puis se retrouvent sur des prototypes. C’est ainsi que naît la March 73S (là encore, 73 pour 1973, S pour « Sport »), en parallèle de l’engagement en monoplace.

 

March et son premier prototype 2 litres

La March 73S a été assemblée en 19 exemplaires. 11 exemplaires de 74S ont de leur côté été créés, sans recevoir pour autant de modifications majeures. Si March possédait un accord avec BMW pour équiper de série ses F2 avec des moteurs de la marque allemande, on pouvait retrouver en revanche sur les prototypes de la catégorie sport une plus grande variété de moteurs. Voilà qui explique que certains châssis de 73S aient reçu des moteurs Cosworth ou Abarth.

 

La March 74S-06 proposée à la vente

Sixième châssis d’une série de 11 assemblées en 1974, la March 74S-06 est l’une des deux March 74S ayant reçu un moteur Ford Cosworth V8 3litres. Engagée en Intersérie au Nürburgring par Brian Henton en Juin 1974, notre March 74S-06 avait le statut de voiture semi-officielle. Elle fut ensuite engagée dans le Championnat du Monde des voitures de sport aux 1000 kilomètres du Castellet ainsi qu’aux 1000 km de Brands Hatch. Sur le tracé du Circuit Paul Ricard. Qualifiée en deuxième ligne derrière les Matra et une Mirage Golf, Vittorio Brambilla resta longtemps en troisième place avant d'abandonner. A Brands Hatch, le duo composé de Bob Evans et Richard Lloyd termina en 8ème position.

Poursuite de sa carrière en compétition historique

Acquise par le propriétaire actuel au début des années 2000, elle fut entièrement restaurée, repeinte dans ses couleurs d’origine (elle était orange lors l’achat) et engagée avec succès dans le Championnat Classic Endurance Racing de Peter Auto. Les habitués des plateaux Peter Auto se souviennent certainement d’une bagarre épique pour la première place à Spa Classic 2009 que son propriétaire a menée au volant de cette March 74S contre une redoutable Porsche 936 …

Entretenue et préparée avec beaucoup de soin, cette MARCH nécessitera les travaux habituels pour la remettre en piste. Légère, puissante et rare, cette MARCH 74S-06 est prête à briller à nouveau dans les compétitions historiques.

ascott collection

Phone: +33 9 67 33 48 43

Mobile: +33 6 17 49 42 50

France

© Ascott Collection 2021

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon