Phone: + 33 9 67 33 48 43

Mobile +33 6 17 49 42 50

France

© Ascott Collection 2019

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

© 2016 Ascott Collection

#historic race car for sale #historic racing car for sale #lmp for sale #group c for sale #lmp1 for sale #racecarsdirect #classicdriver #endurance legends for sale  #gt1 for sale #gt2 for sale

1952 KIEFT Ex 24 heures du Mans 1954

 

Eligible LE MANS CLASSIC (Participation en 2014 et 2016),  Goodwood Revival & le Members' Meeting, Woodcote Trophy, MILLE MIGLIA etc...

Kieft fait ses débuts en formule 3 avec des pilotes prometteurs : Don Parker, Bernie Ecclestone et de Stirling Moss

Cyril Kieft se fait connaître grâce à ses Formule 3 pilotées par Stirling Moss, Bernie Ecclestone ou encore Don Parker lors des Championnats Anglais en 1952 et 1953. Les Kieft établirent à Montlhéry quelques records du monde en 350 et 500 cm3. Fin 1952 l'usine déménagea de Bridgent à Wolverhampton et Cyril Kieft demanda à Gordon Bedson, son ingénieur, de concevoir une Formule II avec le moteur 6 cylindres Bristol 2 litres. Mais le règlement allait changer ce qui l'incita à modifer ses projets !

 

La Kieft sport est conçue à partir d'une monoplace

Le projet de monoplace est modifié en barquette pour courir en catégorie Sport. C'est ainsi que la nouvelle « Sport » se retrouve avec la conduite centrale et une jolie carrosserie fabriquée en aluminium par JW Humphries.

 

Une publicité est faite pour annoncer la nouvelle voiture : une Sport 3 places avec un moteur à la demande MG ou Bristol. Et dès le début, l'écurie « Monkey Stable » se montre très intéressée par la nouvelle voiture et commande 4 exemplaires.

 

Cette écurie fondée fin 1950 par Jim Mayers et Pat Griffith faisait courir des Lester-MG et remportèrent des beaux succès dès 1952 (14 premières places). L'organisation de l'écurie était au point avec Peter Avern comme directeur et Mike Keen et Trevor Line comme nouveaux membres. Harry Lester commença dès la fin des années 40 à modifier profondément des moteurs MG 1 250 cm3, pour les chemiser à 1 467 cm3. Avec une culasse retravaillée par Harry Westlake, un arbre à came spécial, un volant moteur allégé, deux gros carburateurs, un bel échappement et un refroidissement amélioré (notamment pour l'huile), les moteurs MG-Lester développaient un peu plus de 100 CV. 

Prévoyant 8 voitures Cyril Kieft réserve en février 1953, les immatriculations de LDA 1 à LDA 8, mais il y eut également OAC 2, MJW 55 ainsi que 3 voitures pour les USA. 

 

La Kieft 1100 Sport CK107 proposée à la vente est la plus prestigieuses de la lignée, ayant été engagée aux 24 heures du Mans ...

Dès janvier 1954, la voiture est prévue pour courir, sous les couleurs de l'usine, les 24 Heures du Mans pilotée par A.P. Hitchings, comme l'indique la demande de participation signée par Cyril Kieft lui-même.

Le 4 juin, la voiture arrive en France par le bureau de douane de Calais. Le 8 juin, elle se présente au Mans au pesage à 9 h 45 avec l'immatriculation 1093 WO en plaque de garage. Le dossier complet des 24 H du Mans indique que la voiture est inscrite sous le numéro de course 48. Le numéro de châssis est CK 107, le moteur porte le numéro 54/11 où 54 est l'année et 11 la cylindrée prévue 1 100, le type du moteur est MS8, comme Monkey Stable n° 8. La voiture est neuve et son année de fabrication est donc 1954. Les pilotes sont Georges Trouis qui représente aussi le concurrent : Kieft Cars Ltd, A.P Hitchings et en suppléant Allègre. Pour cette grande course, la voiture avait reçu un phare supplémentaire tenu par un support spécial, dont les traces subsistent sur le châssis !

Hélas à la septième heure la Kieft n° 48 abandonne pour un problème de refroidissement.

 

Après le Mans, le moteur est rechemisé et les pistons sont changés pour arriver à une cylindrée de 1 467 cm3 et ainsi participer à la lutte dans la classe 1,5 litre. L'alésage est passé de 62 à 72 mm.

 

... et à de nombreuses courses à travers l'Europe.

En Août 1954, la voiture est présente au Nürburgring pour le Grand Prix d'Allemagne (Rheinland Pfalz Preis) pilotée par Georges Trouis avec le n° 36 mais est contrainte à l'abandon. En octobre, elle est inscrite à la Coupe du Salon à Montlhéry sous le n° 42 pilotée par Fred Helles. En mars 1955, c'est Georges Trouis qui est inscrit à Montlhéry pour la Coupe de Vitesse avec l'Écurie Franco-Britannique, c'est le nom de l'écurie avec laquelle Georges Trouis fait courir ses voitures.

C'est de nouveau Fred Helles avec l'écurie Franco-Britannique qui est inscrit sur la Kieft à la Coupe de Paris en avril 1955 sous le n° 116. On retrouve Georges Trouis à Hockenheim en mai 1955 sous le numéro 2, il prend le départ mais doit abandonner. Une semaine plus tard, la voiture participe aux 24 H Grand Prix de Paris, Bol d'Or à Montlhéry avec les pilotes Allègre et Barbey sous le n° 48 inscrite par l'écurie Franco-Britannique.

Notre Kieft part au Portugal pour le Grand Prix du Portugal, la Coppa Oporto, III Cidade de Oporto couru sur le circuit de Boavista, pilotée par Allegre mais c'est un nouvel abandon. Fin Août, l'écurie Franco-Britannique participe aux 500 km du Nurbürgring avec deux voitures Panhard conduites par Georges Trouis et Harry Merkel. La Kieft est présente conduite par Theo Geither inscrite par Kieft Cars Ltd, Agence pour la France, c'est Georges Trouis qui était le «concessionnaire» de la marque en France et il semble qu'il n'ait réussi à vendre que celle qu'il a achetée, et c'est de nouveau l'abandon. La partie arrière de la carrosserie a été refaite fin 1954 ou début 1955 dans le style des barquettes italiennes type Osca ou Ferrari certainement suite à un accrochage ! C'est beaucoup plus élégant que l'arrière des autres Kieft à conduite centrale qui est un peu court. D'ailleurs, il subsiste les restes de l'ancien arrière. Sur les photos d'époque on voit bien que la voiture avait à l'usine, au Mans et au Nürburgring en 1954, l'arrière « Usine ». Mais sur la photo prise à Hockenheim en Mai 1955, l'arrière est déjà modifié.

 

Un historique connu

Vers la fin de l'année 1955, la voiture fut accidentée à Montlhéry, certainement à l'occasion de la Coupe du Salon. Elle y est restée jusqu'en 1966 ou 1967, garées sous l'anneau. C'est le célèbre collectionneur Maurice Broual qui l'a récupérée  dans un lot de voitures. Il l'a cédée en mai 1976. La voiture accidentée était très complète, il manquait simplement les deux capots, le tableau de bord, le badge et le cache-culbuteurs. La carrosserie était « chiffonnée » et un tambour de frein était cassé. Elle fut alors restaurée par son nouveau propriétaire.

 

Cette Kieft Sport est aujourd'hui dans un très bon état de présentation et de fonctionnement. Elle possède toujours son moteur d'origine numero 54/11, ses 2 gros carburateurs SU course à cuves séparées et de son carter d'huile spécial.

 

Récemment, d'importants travaux ont permis de lui redonner toutes ses lettres de noblesse. Le moteur, la boite de vitesse, la suspension et les freins ont été restauré. Le tableau de bord a été remis en conformité et elle a reçu un nouveau réservoir aux normes pour participer à des compétitions historiques (le réservoir d'origine ayant été préciseusement conservé). Elle a aussi recu un arceau qui est boulonné et donc facilement démontable.

 

En 2014, la Kieft Sport a participé au Mans Classic. Par son authenticité et son originalité, c'est une voiture éligible aux événements de premier plan tels que Goodwood Revival, Goodwood Members' Meeting, le prestigieux Woodcote Trophy, Le Mans Classic, la Mille Miglia etc...

 

C'est une voiture rare et authentique qui se fait remarquer à chacune de ses sorties que cela soit sur circuit où sur route ouverte (voiture disposant d'une carte grise Française).

Sources : 24 h du Mans 1923 - 2010 C Moity, Catalogue Osenat, Autosport 1952

 

VENDUE

Caractéristiques techniques
Eligibilité (cliquez sur les liens)

: KIEFT

: Sport

: 1954

: CK107

: Tubulaire Acier

: Aluminium

: MG 1100 XPAG

: 110 chevaux @ 6.500 t/mn

: MG à 4 rapports

: 600 kg

Marque

Modèle

Année     

No de Châssis

Châssis

Carrosserie

Moteur

Puissance

Boite de vitesse

Poids

 

Contactez-nous au sujet de cette voiture