Phone: + 33 9 67 33 48 43

Mobile +33 6 17 49 42 50

France

© Ascott Collection 2019

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

© 2016 Ascott Collection

#historic race car for sale #historic racing car for sale #lmp for sale #group c for sale #lmp1 for sale #racecarsdirect #classicdriver #endurance legends for sale  #gt1 for sale #gt2 for sale

1971 FORD ESCORT GR2 historique Ex-British Vita Racing Team

Le British Vita Racing Team...Les débuts en MINI

Le British Vita Racing Team est un team Britannique qui a vu le jour en 1963 sous l’impulsion du révérend Rupert Jones qui outre sa vocation spirituelle, avait une passion pour la préparation de véhicules de compétition.A ses débuts, ce team préparait essentiellement des Mini qu’il engageait dans différentes catégories de cylindrées en Angleterre et à la Targa Florio.

 

Grâce au succès rencontré, le team fait rouler des pilotes prestigieux tel Paddy Hopkirk qui avait remporté le Rallye de Monte-Carlo en 1964 au volant d’une MINI.En 1966, un certain John Cooper monte dans une Mini Turbo du British Vita et se fit une sacrée frayeur. Il ne faut pas oublier que les explosives Mini du team British Vita étaient surnommées les VITAMIN !

 

En 1968, c’est la consécration puisque le British Vita devient l’écurie d’usine de BMC qui fabriquait les MINI.Les voitures sont alors engagées dans des championnats à travers l’Europe et réalisent un triplet.

 
Puis la période FORD

En 1969 Stuart Turner, le Competition Manager du British Vita fut embauché par l’usine Ford située à Boreham en Angleterre.

Le British Vita rentre ainsi dans le giron de Ford qui souhaitait faire la promotion de ses véhicules en déployant un important programme en compétition. C’est ainsi qu’à cette époque, Ford apporte son soutien à plusieurs team tels que Broadspeed, Alan Man et le British Vita. Le British Vita se consacra à la préparation d’une Ford Escort engagée en classe 1,3 l. La Ford Escort de BVRT remporta immédiatement une victoire à Silverstone. Ford venait d’engager le talentueux pilote de rallye Finlandais Hannu Mikola. Une Ford Escort de Rallye motorisée par un Twin-Cam de 1600 cc fut confiée par l'usine au BVRT avec comme consigne : "make it go on the racetrack" : préparez-la pour le circuit ! Cette Escort de Rallye fut préparée par le BVRT et Hannu Mikola remporta le championnat en Saloon Car et en catégorie GT dès la première saison. Parmi ses victoires figurent Cadwell Park, Snetterton et Rufforth en établissant un record du tour….

 

Dans la foulée, Ford confia au BVRT le soin de développer une V6 Zodiac afin de l’engager au rallye des 3 villes qui se déroulait en Allemagne, Autriche et Hongrie…En 1970, le partenariat entre Ford et le BVRT s’est renforcé : au début de l’année, Ford France confia au BVRT la responsabilité de préparer et de suivre une Ford Escort Twin-Cam qui sera confiée au pilote Français Jean-François Piot (que nous retrouverons plus tard) et à son co-équipier Jean Todt. Ils remporteront deux victoires en classe, se classant en 5e place au scratch à deux reprises. Une Ford Capri 3 litres est aussi commandée par Ford France au BVRT.

La même année, le BVRT construit à la demande de l’usine Ford, huit Ford Escort supplémentaires. Le British Vita construisanit les Escort en partant de la coque et en les dotant des spécifications qui ont fait le succès de l’équipe.Ces Ford sont fournies par l’usine à plusieurs Team en Hollande, Suède, Danemark, et en Finlande. Ces Escort de compétition avaient pour vocation de promouvoir le modèle à travers l’Europe du Nord en vue d’augmenter le volume des ventes du modèle de série.

En 1971, le BVRT remporte de nombreuses victoires. Han Akersloot remporte le Championnat Saloon Hollandais à l’issue de onze courses très disputées. Sa Ford Escort a été développée et entretenue par l’équipe dirigeait par Jeff Goodliff au sein du British Vita Racing. Han Akersloot remporte le Championnat Saloon Hollandais 1971 au volant de l’Escort du BVRT. Durant l’année 1971, les autres Escort du BVRT courent en Belgique avec Yvette Fontaine, en Hollande et en Allemagne avec Alan Clegg et Joe Varley et en France avec Jean-Claude Lefebvre. C’est la voiture de JC Lefebvre qui est présentée ici.

En 1971, Jean-Claude Lefebvre qui a intégré le team Piot Racing de Jen-françois Piot) parvient à acquérir une Ford Escort auprès du British Vita Racing Team.

L’Escort livrée par le BVRT était motorisée par un Ford BDE 1.8 litres. Il s’agissait du BDA 1,6 litres en fonte réalésé en 1,8 litres. La voiture dispose donc des dernières évolutions au niveau de la partie cycle. Ford était réputé pour ses capacités d’interprétation du règlement ce qui a permis de faire des prouesses sur les Escort dont les suspensions étaient construites comme celles des prototypes : le pont arrière conserve les lames de suspension uniquement dans le but de respecter le règlement.

Jean-Claude Lefebvre engage donc l’Escort à deux courses internationales disputées à Magny-Cours où il se classe 3e et à Monthléry où il abandonne sur casse moteur.

Les douanes immobilisent l’Escort !

L’Escort retourne en Angleterre afin d’être réparée. Faute d’avoir acquitté les frais de douane, la voiture restera bloquée près d’une année et ne reviendra en France qu’en 1972 avec un moteur BDE 1,8 litres tout neuf !

Jean-Claude Lefebvre se laisse convaincre par Jean-françois Piot d’engager la voiture en course de côte. Les primes perçues à chaque victoire devraient permettre à l’équipe de se refaire une santé d’un point de vue financier après les déboires douaniers et la privation d’Escort pendant de longs mois.

De 1972 à 1975, L’Escort est engagée dans une trentaine de courses de côtes.

En 1973, la voiture est désormais confiée au Riche Racing Team situé à Belfort.

En 1974, elle reçoit une nouvelle évolution avec en particulier des ailes larges et des jantes BBS. A son volant, JC Lefebvre devient Champion de France de la Montagne en Group 2 Face à la concurrence équipée en BDG 2 litres, l’Escort est sous motorisée. Elle reçoit donc courrant 1974 un BDG, mais la saison est déjà bien entamée et JC Lefebvre ne parviendra pas à réitérer l’exploit de 1973.

Fin 1974, JC Lefebvre a revendu l’Escort à M Delerme qui la revendra en 1990 à M Massei. La voiture est acquise par M Cornillon 16 ans plus tard (2006) puis par Ascott Collection en 2013.

En 1976 JC Lefebvre est engagé par Peugeot où il participera à des Rallyes SAFARI au volant d’une 504 !

La collaboration avec Jean Todt commence. JC Lefebvre fera toute sa carrière au service compétition de Peugeot. Jean Todt et JC Lefebvre ne se « quitteront » jamais vraiment car aujourd’hui retraité de Peugeot il collabore avec Jean Todt à la FFSA.

 

La voiture a été entièrement restaurée de 2010 à 2013.

Un moteur BDG 1.8 l a été tout d'abord été construit. Cette restauration a été documenté par des factures ainsi qu’un dossier photos. En 2014, il est entrepris la construction d’un moteur Cosworth BDG 2 l en remplacement du BDE 1,8 l afin de remettre la voiture dans sa configuration de 1974 et de bénéficier de meilleures performances en vue de l'engager en compétition historique. Après 43 ans d'absence sur les circuit, l'Escort du bouillonnant British Vita va retrouver la piste !

 

VENDUE

 

Caractéristiques techniques

Marque

Modèle

Année     

No de Châssis

Châssis

Carrosserie

Moteur

Puissance

Boite de vitesse

Poids

: FORD

: ESCORT Group 2 du Team British Vita Racing

: 1971

: BB JG 0287 BVRT

: Monocoque

: Acier et fibre 

: Cosworth BDG  2 litres (0 hours)

: 285 ch. @ 9 000 t/mn (Dyno test)

: ZF 5

: 850 kg

Eligibilité (cliquez sur les liens)
Contactez-nous au sujet de cette voiture