DZ6_5858_xm.jpg

1985 BMW 635 CSI GROUP A

 

  • 24 Heures de Spa en 1985, 1986 et 1987

  • Pilotée par des pilotes célèbres : JC Andruet, C Ballot-Lena, R. Metge et JP Jaussaud

  • Eligible en Heritage Touring Cup by Peter Auto

  • Restaurée - Moteur révisé

ELIGIBILITE

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

HERITAGE TOURING CUP by PETER AUTO

AVD-OLDTIMER-GRAND-PRIX

Marque

BMW

Modèle

635 CSI GROUP A

Année

1985

No de châssis

E24 RA1 23

Châssis

ACIER

Carrosserie

ACIER

Moteur

BMW 3,430 l 

Puissance

310 CH. @ 7 800 T/MIN

Boite de vitesse

Getrag 5 Vitesses

Poids

1300 KG

La BMW 635 CSI est une authentique allemande de compétition qui, il faut l’avouer, est parvenue à relever un défi. Être à la fois un coupé luxueux à quatre places (E24) très statutaire et aux dimensions de berline et de connaître une carrière sportive exceptionnelle, avec des victoires dans les plus prestigieux championnats de tourisme de l’époque. Ascott Collection est heureux de vous proposer à la vente le châssis #RA1 23. Il possède un historique complet, ponctué notamment de trois participations aux 24 Heures de Spa-Francorchamps.

 
L’arrivée du Groupe A et la nécessaire adaptation de BMW

En 1982, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) change l’organisation de ses catégories et fait naître le Groupe A. Il s‘agit d’une catégorie destinée à recevoir des voitures de tourisme ou de rallye de grande production modifiées. Cette classe prend la suite du Groupe 2 et impose un critère : au moins 5000 exemplaires identiques doivent être produits sur 12 mois consécutifs (ce nombre évolua pour passer à 2500 en 1993). Les modifications sont limitées à certaines pièces tandis qu’une « préparation » est autorisée pour certains éléments.

Rapidement, il apparait donc que le Groupe B, réservé au rallye, va concentrer les voitures issues de la série les plus radicales tandis que le Groupe A va devenir la formule d’accès, permettant de valoriser des modèles de série performants. BMW doit trouver une remplaçante à la 3.0 CSL qui a dominé les années 70, et muscler son jeu car les 528i ne peuvent tenir la comparaison avec les Jaguar XJS V12 et autres Chevrolet Camaro. Déjà homologuée par le passé en Groupe 2, la BMW 635CSI est la candidate idéale. C’est donc cette série 6 génération E24 qui devient la base pour la catégorie Groupe A. 

Le 2 mars 1983, BMW obtient l’homologation de la part de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA)[i]. Un total de 5118 modèles de production sont assemblés. Rapidement, des évolutions apparaissent. En effet, chaque modification de composants doit faire l’objet de l’approbation de la FIA. Voilà comment une demi-douzaine d’extensions d’homologations sont accordées pendant les deux premières saisons. Suspensions, fixation des roues, transmission, système de lubrification ou encore carrosserie, BMW fait évoluer la 635CI de manière continue. 

Enfin, le programme en Formule 1 occupe les ingénieurs de la marque. Alors, BMW s’entoure. Dans cette optique, c’est le préparateur Alpina qui se charge de la préparation moteur du coupé, tandis que Karmann est consulté pour renforcer la carrosserie. Les techniciens de BMW Motorsport se chargent eux de modifier la transmission, les freins et les trains roulants pour les adapter aux conditions de course. L’assemblage final des éléments en kits est lui réalisé par Schnitzer à Freilassing.

La numérotation des châssis des BMW 635CSI engagées en compétition évolue de E24 AAA-01 (le prototype de développement) à E24 RA2-88, ce qui laisse à penser qu’un total de 89 voitures furent assemblées. 

En 1983, les BMW 635CSi participent à de nombreuses épreuves pour voiture de tourisme du groupe A. L'objectif est de défendre le titre de champion d'Europe acquis la saison précédente. La voiture est immédiatement populaire et séduite un grand nombre d’équipes privées. BMW Italia ou Schnitzer font partie des représentants les plus en pointe. BMW peut se battre avec les Jaguar XJS ! La saison 1983 du Championnat d'Europe des Voitures de Tourisme se résume d’ailleurs à un duel entre les deux constructeurs.

Dieter Quester décroche le titre de champion des pilotes avec Schnitzer devant Walkinshaw ! En 1984, revanche des Anglais. BMW se refuse à produire une version « évolution » de la 635CSI, nécessitant 500 voitures homologuées. Cette absence de modèle plus poussé va pénaliser les voitures de course, qui deviendront progressivement moins compétitives face à la concurrence. Ce n'est qu'en 1987 que BMW a présenté une véritable remplaçante, la version Groupe A de la M3 nouvellement créée. La 635 CSI reste une icône parmi les coupés BMW, ayant gagné en ETCC, en DTM (Team Gubin en 1984) et même dans des épreuves de course de côtes ! C’est aussi aux 24 Heures de Spa-Francorchamps que le modèle a écrit les plus belles pages de son histoire, avec trois succès en 1983, 1985 et 1986.

 

L’histoire du châssis #RA1 23

La 635CSI châssis #RA1 23 est engagée par Bavaria Automobiles, équipe française basée à Reims. Assemblée en 1985 par Patrick Vignon, Eric Castel et José Rocher, elle se destine initialement au Championnat d'Europe des Voitures de Tourisme (ETCC). Finalement, la structure menée par Dominique Fornage fait débuter la voiture aux 24 heures de Spa Francorchamps 1985 avec Claude Ballot-Lena, Jean-Claude Andruet et René Metge. Ils terminent à une belle 8E place. Deux autres participations suivront dans l’épreuve d’endurance belge. En 1986, le trio composé de Marc Sourd, René Metge et de Philippe Hazebrouck se hisse au pied du podium derrière deux voitures usines préparée par Schnitzer.

 

Une 635 CSI pilotée par des pilotes célèbres

Au cours de sa carrière, cette 635 CSI a été pilotée par des pilotes Français célèbres dont JP Jassaud, double vainqueur des 24 Heures du Mans, René Metge qui après de nombreuses participations au 24 heures du Mans s’est imposé à trois reprise au Paris Dakar, Jean-Claude Andruet a quant à lui participé 19 fois aux 24 heures du Mans et a remporté de nombreuses victoires en Rallye y compris au Championnat du Monde des Rallye ainsi que Claude Ballot-Léna qui a participé 22 fois à la course mythique Mancelle ! 

Restaurée et remise en piste

Notre 635 CSI a ensuite été conservée dans son état d’origine avant de subir une première restauration comprenant le remplacement de l’arceau d’origine en aluminium par un arceau FIA en acier conçu par MATTER. José Rocher et Eric Castel qui avait monté et préparé la voiture à l’époque ont révisé la voiture en 2014. Acquise en 2020 par le propriétaire actuel, elle a reçu d’importants travaux dont la révision complète du moteur et de la boite à vitesse. Les trains roulants ont aussi été révisés. Les factures de ces travaux récents figurent dans son dossier. La voiture a été mise au point et validée durant des tests réalisés sur circuit à l’automne 2021 en vue de l’engager en Heritage Touring Cup by Peter Auto en 2022, mais finalement son propriétaire à décidé de changer de catégorie. Elle est donc disponible à la vente.

 

Résultat des courses    

28/07/1985 – 24 Heures de Spa-Francorchamps (ETCC) - Ballot-Lena / Andruet / Metge – n°12 – 8e

20/10/1985 – 4 Heures de Jarama (ETCC) - Ballot Lena / Metge / Hazebrouck - 10e

08/06/1986 – Grand Prix de Brno (ETCC) - Metge / Guyot – n°23 - abandon

13/07/1986 – Grand Prix du Nürburgring (ETCC) – Metge / Guyot – n°23 - abandon

03/08/1986 - 24 Heures de Spa-Francorchamps (ETCC) - Sourd / Metge / Hazebrouck – n°23 – 4e

02/08/1987 - 24 Heures de Spa-Francorchamps (WTCC) - Jaussaud / Gouhier / Metge – n°16 - abandon

[i] https://historicdb.fia.com/car/bmw-635-csi

APPELEZ-NOUS : +33 9 67 33 48 43

ECRIVEZ-NOUS

Thank you for your message